Ni scoop ni buzz !

17-02-2012  
Classé sous Actualités, Tradition

Ce 250e numéro de DICI est l’occasion de nous rappeler que le patron des journalistes catholiques est saint François de Sales qui, ne voyant pas les protestants aux sermons qu’il donnait, faisait glisser sous leurs portes le texte de ses prédications.

En sa fête, le 29 janvier 1959, lors d’une messe célébrée à Rome, le cardinal Ottaviani rappela aux journalistes catholiques les devoirs de leur profession : « La recherche continuelle du vrai et du bien est votre mandat et, à la fois, votre but, votre vie. Qu’il n’y ait personne parmi vous qui ne soit attentif, avec un sens de profonde responsabilité, à la gravité des devoirs qui vous incombent. (…) La Providence vous a mis à la main une arme : la plume, arma veritatis. Tout ceci in aedificationem. Et cette édification spirituelle se réalisera spécialement si, aux yeux de votre esprit, est toujours présente l’image de Jésus, reflet en quelque sorte, des innombrables visages de vos lecteurs. »

C’est pourquoi DICI ne cherche pas exciter la curiosité, ni à satisfaire un besoin avide de révélations exclusives, par des nouvelles plus ou moins sensationnelles qui seront colportées sur l’Internet ou dans les salons. C’est un choix délibéré : le parti-pris de considérer nos lecteurs comme des intelligences à informer et non comme des épidermes à impressionner.

Abbé Alain Lorans

Lire également :
A l’occasion de ce 250e numéro de DICI

Les commentaires sont désactivés